Numéro 8 : « Subversion, une pensée de la répétition critique »

Télécharger TransversALL n°8

Ce huitième numéro de la revue TransversALL engage une réflexion autour de la subversion, à l’occasion de la journée d’études « Subversion, une pensée de la répétition critique » organisée par l’association Ad Hoc et qui s’est tenue le 9 décembre 2020. L’introduction ainsi que les cinq articles de la rubrique thématique interrogent la notion de subversion dans le prolongement des réflexions de Judith Butler qui voyait dans celle-ci un procédé permettant d’interroger les cadres établis par la performativité des individus et de la société. Fidèle à l’ambition de la revue d’être un espace d’expression pluridisciplinaire à la disposition des doctorants, ce numéro propose également quatre articles dans la rubrique Varia.

  1. Laurence Perron & Anna Rolland, Introduction
  2. Zelda Chesneau, Subvertir les frontières littéraires : Mise en scène narrative du nouveau roman dans la new wave science-fictionnelle
  3. Adrien Ordonneau, « Reduce Me To Nothingness » : répétition dans le néo-libéralisme entre hédonisme et pulsion de mort
  4. Manon Bally, Moralisme de façade et plaisir romanesque : La Paysanne parvenue du Chevlaier de Mouhy, une réécriture subversive de Marivaux ? 
  5. Marius Muller, L’Opéra sur la ligne de crête. Subversion et aliénation du genre lyrique dans la mise en scène de La Chauve-souris par Célie Pauthe (Johann Strauss, Bobigny, 2019)
  6. Juliette Le Gall, Normes et transgressions dans l’œuvre littéraire de Luigi Gualdo (1844-1898)
  7. Cécile Beaudouin, Les illustrations de Maria Chapdelaine, de l’entre-deux-guerres à nos jours
  8. Ozias Mbida, La Didactique de la littérature et ses définitions
  9. Anne Morvan, De Loxias à Phoibos, portrait d’un Apollon en clair-obscur dans Les Troyennes d’Euripide et ses traductions (latines et française) du XVIe siècle
  10. Djénabou Bougma, Pratiques genrées et rapports au pouvoir dans les manuels de l’enseignement du français au Burkina Faso

Numéro 7 : « Poétique du nom propre II »

Télécharger TransversALL n°7

Ce septième numéro de TransversALL poursuit la réflexion autour de l’onomastique, amorcée dès le numéro 6 par la publication des textes de la journée scientifique « Ouvertures sur la poétique du nom propre » organisée par le CIRPaLL de l’Université d’Angers le 9 octobre 2020. Second volume dédié à la thématique de la poétique du nom propre, ce numéro complète les actes de la manifestation scientifique organisée par Emmanuel Vernadakis et Carole Auroy en publiant les articles issus des communications de la deuxième et troisième sessions de la journée, respectivement consacrées à la littérature française et francophone et aux sciences du langages. Le numéro inclue une rubrique « Varia » essentiellement littéraire composée de deux articles ayant en commun leur champ de recherche, leur méthodologie et leur objet d’étude.

  1. Julie Bourgouin, Métaphore versus nom propre dans l’autobiographie spirituelle de Thérèse de Lisieux
  2. Elsa Yardin, Le nom et le crime dans les romans de Julien Green
  3. Ozias Mbida, Écriture et enseignement des noms propres de personnages dans le contexte camerounais : analyse de deux œuvres du programme scolaire
  4. Erwann Berthelot, Architecture et cinéma au prisme du plan et de la maquette. Déconstructivisme, cinéma prédramatique et dystopie
  5. Céline Crégut, Le surgissement du vampire comme événement : entre Nosferatu et Dracula
  6. Célia Jacquet, « Cosmic Rey » : la face cachée de la sorcière palimpsestique dans Star Wars

Numéro 6 : « Poétique du nom propre I »

Télécharger TransversALL n°6

Ce sixième numéro de TransversALL propose une réflexion dans le domaine de l’onomastique à travers un ensemble d’articles issus de la journée scientifique interdisciplinaire « Ouvertures sur la poétique du nom propre » qui s’est tenue le 9 octobre 2020 à Angers et fut organisée à l’initiative du laboratoire du CIRPaLL (Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues), sous le patronage d’Emmanuel Vernadakis et de Carole Auroy. Le nombre et la qualité des communications prononcées ce jour-là donnent lieu à un double numéro exceptionnel qui déploie sur deux volumes les actes de cette journée d’étude. Ce numéro, intitulé La Poétique du nom propre I, publie les textes de l’introduction et de la première session relevant de la littérature comparée, de la littérature britannique et du cinéma. Le numéro inclue, en complément de ce dossier thématique, une rubrique « Varia » composée de trois articles indépendants mais réunis autour d’un objet unique : le cinéma.

  1. Emmanuel Vernadakis, Du nom propre en tant que forme brève : parcours poétiques
  2. Carmina Chauveau, De l’anthropologie de la lecture à la phénoménologie de l’écriture : matrice mythico-poïétique et performativité du nom propre
  3. Dampi Somoko, The Dream of Gerontius de John Henry Newman : de la sémantique du nom propre au projet littéraire et esthétique
  4. Adrien-Gabriel Bouché, Innisfree : du poème aux films. Construction et déconstruction d’un lieu imaginaire
  5. Cathy Dissler, Donner voix au mutique, au dément et à l’aphasique dans les récits de la vieillesse en institution
  6. Elsa Yardin, La figure de la pécheresse repentie chez Julien Green

Numéro 5 : « Détruire / déconstruire »

Télécharger TransversALL n°5

Ce cinquième numéro de TransversALL, intitulé « Détruire/déconstruire », aborde la vaste problématique posée par le rapprochement de deux notions, la destruction et la déconstruction, à travers un ensemble d’articles issus de la journée scientifique interdisciplinaire « Détruire/déconstruire » qui s’est tenue le 11 avril 2019 à l’Université Rennes 2 et organisée par l’unité de recherche CELLAM (Centre d’Études des Langues et Littératures Anciennes et Modernes) et l’association Ad Hoc (association des doctorants du CELLAM). L’étude de ce couple sémantique est déclinée selon trois axes qui en représentent seulement quelques facettes : la destruction-déconstruction dans la sphère politique, celle de l’intégrité organique et enfin celle appliquée au domaine de la création artistique.

  1. Ricardo Bedoya, Zelda Chesneau, Norela Feraru, Loïse Lelevé, Laura Mainguy et Dominique Vaugeois, Liminaire
  2. Jules Rodrigues, Une défense nationale en reconstruction ? La politique de défense de l’Espagne pendant la transition (1975-1988)
  3. Francis Jaouen, Déconstruction et reconstruction de l’être humain. Le cas de la maladie
  4. Baptiste Lemoine, Helmut Lachenmann et la « musique concrète instrumentale » : détruire/déconstruire le son traditionnel
  5. Guillaume Le Dréau, Beethoven et la grande forme : éclatement, fragmentation, dissolution
  6. Marie-Laure Guégan, La destruction comme ferment de la création